avr 18, 2014 - Sante    Commentaires fermés

Quel régime choisir ?

Suivre une diète, oui, mais laquelle ? La manière dont l’organisme réagit par rapport à un régime n’est, en effet, pas la même pour tout le monde. Il n’est, de ce fait, pas évident de déterminer quel type de régime est le mieux adapté pour perdre du poids. Quelques pistes pour vous orienter.

comment-choisir-un-regime

Le régime dissocié : pour ceux qui n’aiment pas se priver

Cette diète est basée sur le fait que consommer ensemble, certains aliments optimisent la prise de poids. S’ils sont consommés à des moments différents, ces aliments peuvent permettre de perdre quelques kilos. Ainsi, par exemple, pour perdre quelques centimètres de tour de taille, on consommera des légumes à midi et des protéines le soir, jamais les deux en même temps.
Le régime dissocié présente l’avantage de permettre une perte de poids rapide à court terme. Cependant, en raison du caractère un peu atypique du mode d’alimentation dans le cadre de cette diète, la prise de poids peut être très rapide lorsqu’on ne suit plus ce régime.

Le régime d’exclusion

Il consiste à amoindrir, voire à supprimer des aliments sources d’énergie : féculents, sucres, légumes secs, céréales ou encore produits laitiers. Cette diète pousse l’organisme à puiser dans ses réserves pour pouvoir amorcer la perte de poids.
En termes d’efficacité, ce régime permet de se délester très rapidement de plusieurs kilos. Cependant, s’il est suivi sur la durée, il expose à des ennuis de santé puisque la personne risque d’être sujette à des carences en vitamines, en minéraux ou en protéines, en fonction de la diète.

Le régime hypocalorique

Il consiste à réduire les glucides et les lipides ingérés. Les glucides concernés sont les sucres rapides. Les sucres lents, eux, sont uniquement réduits mais ne sont pas éliminés de l’alimentation. Dans le cadre de ce type de diète, il est possible de conserver une alimentation variée. Il faut, cependant, prendre soin de ne pas consommer les aliments trop gras ou trop sucrés.
Les risques de carence sont faibles puisque les catégories d’aliments éliminées de l’alimentation ne sont pas essentielles à l’organisme. Cependant, il peut s’avérer très difficile pour ceux qui apprécient particulièrement les aliments riches en graisse et/ou ceux qui grignotent entre les repas. Le régime hypocalorique doit être accompagné d’une activité physique qui sera poursuivie une fois la diète achevée afin d’éviter la prise de poids.

Le régime de substituts de repas

Il s’agit de préparations destinés à remplacer les aliments classiques. Les substituts présentent la caractéristique d’être très pauvre en calories tout en calant l’estomac, évitant ainsi la sensation de faim. En général, les substituts de repas offrent la possibilité de réduire l’apport calorique à 1000 Kcal par jour.
Ce type de préparation intègre, en général, les nutriments et les minéraux nécessaires au corps pour bien carburer. Il doit néanmoins être consommé avec des fruits ou un laitage afin d’éviter tout risque de carence. De plus, les substituts de repas ne doivent pas remplacer tous les repas de la journée : il faut au moins un vrai repas par jour afin que la baisse d’énergie n’affecte pas la santé de la personne. Petite vidéo explicative :

Enfin, vous pouvez aussi consulter nos précédents articles pour choisir un régime : la présentation de 3 régimes qui fonctionnent et notre article sur les régimes simples et efficaces.

Comments are closed.